Les treize postures

La forme du Tàijíquán vient des treize postures(Shí Sān Shī 十三勢). Celles-ci sont constituées des huit portes ou potentiels (Bā Mén 八门) et des cinq déplacements (Wu Bù 五步). 勢 : shì, la puissance, la force, la tendance, la configuration, la situation mais le plus souvent traduit dans ce contexte par posture, technique ou tactique exprime des potentiels, des énergies potentielles qui structurent les mouvements du Tàijíquán.
Les huit portes ou potentiels
Les huit portes ou potentiels sont : Parer (Peng 棚), Tirer vers l’arrière (Lū 掳), Presser (Jĭ 挤), Pousser, repousser (Àn 按), Cueillir, tirer le bas (Căi 采), Fendre, séparer,tordre (Liè 裂), Coup de coude (Zhoù 肘), Coup d’épaule (Kào 靠).

PĕngParer
Artist_peng
Potentiel expansif

L’énergie de peng est comme celle d’un bouclier qui tourne, dévie et protège, il permet l’écoute.
☰ 乾 qián, le ciel, le créateur, la créativité, la force, l’initiative
Tirer
Artist_peng
Potentiel attractif

L’énergie du lǔ permet d’attirer dans le vide, céder, guider et neutraliser
☷ 坤 kūn , la terre, le réceptif, la disponibilité, l’adaptabilité, l’accueil, le don de soi
Presser
Artiste_ji
Potentiel propulsif

L’énergie du jǐ permet une action percutante, une énergie qui pénètre.
☵ 坎 kǎn, l’eau, l’insondable, la profondeur, l’endurance, la peur
ÀnPousser, Appuyer
Artiste_an
Potentiel impulsif

L’énergie du àn est une énergie qui repousse et déracine.
☲ 離 lí , le feu, ce qui s’attache, la clarté, la lucidité, la vivacité, l’éclat
CăiCueillir, Saisir, Tirer vers le bas
Caï
Potentiel extensif

☴ 巽 xùn , le vent, le doux, le bois, la pénétration, la soumission, l’intériorisation
LièFendre, Séparer
(produit par deux forces opposées)

Artist_lie
Potentiel offensif

☳ 震 zhèn , le tonnerre, l’éveilleur, l’impulsion, la mise en route, la secousse
ZhoùCoup de coude, de pied
Artist_chou
Potentiel percutant

☱ 兌 duì, le marais, le joyeux, l’aptitude à l’expression et à la communication, la joie, la légèreté
KàoCoup d’épaule, de corps
Artist_kao
Potentiel de heurt

☶ 艮 gèn, la montagne, l’immobilisation, la rigueur, la cohésion, le calme, la solidité
Dessins de Martine   les huit pas   Pour en savoir un peu plus sur les huit portes







Les cinq déplacements
Les cinq déplacements sont : Avancer (Jìn Bù 进步), reculer (Tuì Bù 退步), se déplacer vers la gauche (Zuǒ Gù 左顧), se déplacer vers la droite (Yòu Pàn 右盼) et se fixer au centre (Zhōng Ding 中定).
jìn 進, 进: > entrer, progresser, présenter, recommander. deplacementC’est le pas en avant pour maintenir la distance avec un adversaire qui recule, 进步: jìn bù qui correspond au mouvement du métal.
tuì 退: > reculer, faire reculer, baisser, descendre, rembourser, rendre Le pas en arrière permet de s’échapper, de se replier face à une attaque, 退步: tuì bù qui correspond au mouvement du bois.
顧, 顾: > regarder, prendre soin de, se préoccuper de, rendre visite à Prendre garde à gauche, chercher une opportunité à gauche, 左顧: zuǒ gù qui correspond au mouvement de l’eau.
pàn 盼: > espérer, souhaiter, regarder Prendre garde à droite, chercher une opportunité à droite, 右盼: yòu pàn qui correspond au mouvement du feu.
dìng 定: > décider, fixer, tranquille, calme, fixe, déterminé La recherche ou la consolidation de l’équilibre central, 中定: zhōng dìng qui correspond au mouvement de la terre.




Retour

 

© 2015 - 2018 La mélodie du mouvement